Aller au contenu
Accueil » BLOG » Lydith 30 mm F3.5 II

Lydith 30 mm F3.5 II

Lydith 30 mm

A l’ère de l’argentique, certains objectifs se sont vraiment démarqués pour leur qualité ou/et leur originalité. C’est le cas des objectifs de l’entreprise Meyer Optik Görlitz, concurrent direct de Carl Zeiss, qui depuis 1896, avait développé une gamme actuellement très recherchée sur le marché de l’occasion. L’intérêt accru pour ces objectifs vintage donne l’idée à l’entreprise allemande OPC-OPTICS de relancer la fabrication d’une partie de la gamme. Ainsi, le Primoplan, le Trioplan et le Lydith reprennent vie et bientôt le fameux Biotar. L’objectif Lydith 30 mm, lancé en 1964, renait donc de ses cendres en conservant ses caractéristiques et sa qualité d’origine. Très polyvalent, il possède des caractéristiques originales et uniques comme le « bokeh bulles de savon », un effet 3D ainsi qu’un flare arc-en-ciel !

L’histoire DE MEYER-OPTIK-GÖRLITZ

Née en 1896, l’entreprise va connaitre un essor assez rapide et sera très reconnue dans le monde de la photographie. Une vaste gamme d’objectifs sera produite (Euryplan, Primoplan, Trioplan…). En revanche, la marque subira également des revers économiques à plusieurs reprises.

Pour tout savoir sur l’histoire détaillée de l’entreprise Meyer Optik Görlitz, lire l’article du blog sur le Trioplan II.

Vous pouvez découvrir toute la gamme directement sur le site Meyer Optik Görlitz

LE LYDITH 30 MM f3.5 ii

L’objectif est livré dans un superbe coffret noir laqué qui a l’ouverture laisse apparaitre l’objectif Lydith disposé comme un bijou dans son écrin (photo de couverture).

Ses caractéristiques :

  • Poids : 230-270 gr (selon la monture)
  • Prix : 899 euros
  • Angle de vue : 71°
  • Longueur : 53-71 mm (selon la monture)
  • Filtre : 52mm
  • Diaphragme à 10 lames
  • Ouverture F3.5 – F22
  • Distance de travail minimum : 15 cm

« Dans sa nouvelle version, l’objectif Lydith conserve ses caractéristiques d’origine avec une amélioration mécanique, ergonomique ainsi qu’une amélioration de la netteté et des couleurs tout en conservant son design compact ». Meyer Optik Görlitz

La différence notoire avec l’objectif d’origine est la distance minimale de mise au point qui est quasiment réduite de moitié.

Le lydith est disponible avec une grande gamme de montures.

Le Lydith est un objectif grand-angle très polyvalent idéal pour du paysage, de l’architecture, du portrait mais également de la macrophotographie en raison de sa faible distance de mise au point.

PREMIERES IMPRESSIONS

Comme je l’ai expliqué également pour le Trioplan, l’objectif Lydith se trouve dans un superbe coffret noir laqué qui laisse apparaitre à l’ouverture le « petit bijou » dans sa mousse de protection à l’aspect de velours.

A la prise en main, l’objectif tout en métal démontre une belle qualité de conception. Il est très compact et très léger avec un poids inférieur à 300 gr. Les bagues d’ouverture et de mise au point sont souples et sans clics (un avantage pour la vidéo). Ces bagues devraient permettre des réglages de précision à l’utilisation.

LE LYDITH 30 MM SUR LE TERRAIN

Lydith 30 mm

Cet objectif est entièrement manuel en l’absence de contacts électroniques pour la mise au point. Vous ne retrouverez donc pas les données Exif sur vos images.

Les photos ont été réalisées avec un Nikon D7500. Ma priorité a été, comme pour le Trioplan, de chercher à faire ressortir les caractéristiques propres de cet objectif. Sur une de mes premières images ci-contre, on retrouve le fameux bokeh « Bulles de savon » mais c’est surtout l’effet 3D qui est flagrant ! La fleur se détache vraiment du fond à tel point qu’on puisse la cueillir.

Le piqué est très bon à F3.5. La souplesse des bagues permet une grande précision pour la mise au point.

Sur cette image d’anémone hépathique, j’ai pu rassembler toutes les caractéristiques du Lydith avec un bokeh « Bulles de savon », un effet 3D du sujet principal et le fameux flare Arc-en-ciel ! Les conditions toutes réunies donnent un caractère unique à cette image.

Lydith 30 mm F3.5

Avec une ouverture à F4, le piqué est excellent au centre. On peut noter une très légère perte de piqué dans les angles mais qui n’influe en rien dans ce type d’image.

Pour obtenir le bokeh « bulle de savon, une ouverture à F3.5 – F4 est nécessaire. L’arrière-plan doit laisser transpercer de la lumière. Placez vous entre 30 cm à 1 m du sujet principal. Plus vous êtes prêt du sujet, plus le bokeh sera marqué. L’arrière-plan doit se trouver à au moins 1 m du sujet.

Pour obtenir le flare Arc-en-ciel, c’est un peu plus délicat. Il faut chercher la lumière afin qu’elle transperce la lentille de façon à générer ce fameux flare. Les conditions sur le terrain ne sont pas toujours possibles. De plus, sur le plan de l’esthétisme de la photo, le flare ne doit pas gêner dans la lecture de l’image et surtout ne pas cacher le sujet principal.

Avec une ouverture à F16, sur une pose longue, le piqué reste excellent. Comme précédemment, on peut remarquer une très légère perte de piqué dans les angles.

Le rendu des couleurs et les contrastes sont vraiment excellents pour une optique « vintage ».

CONCLUSION

Autant je connaissais la renommée du Trioplan, autant j’ignorais tout de ce petit objectif. Et c’est une belle surprise ! Je l’ai testé en macro, en paysage et en portrait. Il remplit à 100% ses fonctions dans chacun des domaines testés. Equipée depuis peu d’un plein format, il devient encore plus intéressant pour le paysage. Si vous recherchez un objectif polyvalent pour le paysage, la photo de rue, le portrait, la macro avec du caractère et des spécificités uniques (rendu des couleurs, piqué, flare arc-en-ciel, effet 3D, bokeh bulles de savon), le Lydith 30 mm F3.5 est fait pour vous ! Bref, vous avez un seul objectif (très léger) pour une grande possibilité d’applications ; ce qui en fait finalement un produit avec un excellent rapport qualité/polyvalence/prix.

Et si vous avez envie de l’essayer, je propose un stage Objectifs Vintage !

Galerie photos Lydith

Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.